COMPOSTAGE

Une technique éprouvée, parfaitement optimisée par Exochems Environnement

Inspiré du fonctionnement de la nature, Exochems Environnement a su perfectionner les techniques de compostage permettant la revalorisation des déchets organiques en les transformant en compost plus vert, plus hygiénique et plus riche et fertile grâce à l’action de nos procédés biotechnologiques.

Une solution efficace et économique

Dépendamment de la qualité physico-chimique de la matière première organique, nous ajoutons entre 1,5 et 2 fois leur volume en matière végétale (pailles, cartons, feuilles mortes, résidus de tonte de gazon, etc.) pour :

  1. L’apport en carbone d’une part, source d’énergie nécessaire aux microorganismes  décomposeurs ;
  1. Et l’apport en azote d’autre part pour la digestion des matières et l’humidification  des andains.

Les matières traitées sont moins compactes ce qui en facilite  l’aération.

En y ajoutant notre complexe bactérien spécifique (de type aérobie-anaérobie facultative), notre solution permet ainsi :

  • Le contrôle de la fermentation par une gestion méthodique de la température  ;
  • La régulation des différents écosystèmes bactériens  ;
  • La réduction des pertes d’azote avec des effets durables

(+ de 95% de restitution de l’azote total par réduction de la volatilité de ce composant, en particulier  l’ammoniac).

Notre intervetion renforce et optimise le procédé de compostage de type aérobie. Une solution efficace et économique qui permet d’obtenir un compost stable, hygiénisé, avec un taux de matières sèches d’environ 60 %.

Notre procédé :

Nous dégradons les déchets organiques, dans des conditions contrôlées, en présence de l’oxygène de l’air.

    1. Collecte des déchets verts et des boues
    1. Broyage et mise sous andains

Le broyage favorise la dégradation/fermentation et réduit le volume des déchets. Les boues sont ensuite mélangées aux déchets verts préalablement broyés. L’ensemble est mis sous la forme d’andains.

★ Un apport en souches bactériennes est réalisé afin d’améliorer et d’assainir le compost.

    1. Malaxage et arrosage des andains

Les andains sont malaxés et humidifiés afin de les oxygéner et de stimuler le développement bactérien durant les phases de dégradation et de fermentation.

★ Le jeu d’humidification, d’oxygénation et de la montée en température accélère la décomposition qui s’effectue en 12 semaines seulement, soit 3 mois au total, au lieu de 6 mois pour un compostage traditionnel.

    1.  Affinage par criblage :

au terme de la fermentation, les andains passent au cribleur (sorte de tamis), pour devenir un produit fin et homogène. Le tri, selon le volume la taille ou  la densité, permettra d’obtenir plusieurs fractions  valorisables.

    1. Maturation :

le compost est alors stocké 12 semaines supplémentaires pour une dernière maturation avant commercialisation.

 Création d’un compost par revalorisation des boues récupérées lors des vidanges alternatives et curages

Notre solution consiste à créer un engrais très fertile et riche pour les besoins de l’agriculture, notamment  par épandage.

Cela permet de :

    • Restaurer l’équilibre des sols hydro-rétenteurs ;
    • Assurer la disponibilité de l’azote organique  ;
    • Restructurer les sols riches en éléments nutritifs N-P-K (Azote, Phosphore et  Potassium).